Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2007

Bamako aller simple

Oui, Marie-Françoise Durupt et Youssouf Soumounou ont eu raison de s'exprimer.

Soulignons aujourd'hui la relaxe de ces 2 'rebelles' très spéciaux qui se sont interposés à la reconduite à la frontière de 2 sans-papiers, le 28 Avril dernier.( http://www.liberation.fr/actualite/societe/276136.FR.php?... )

Merci à eux d'avoir osé alors que nous nous taisons.

Merci à eux au nom du respect et de la dignité. 

Certains ont honte de leur chien ( pauvre 'Big' )... ils feraient mieux d'éviter certains agissements générant la honte de son propre pays....

 

 

Commentaires

ça donne un petit espoir, c'est plutot pas mal en effet !

Écrit par : mestizaje | 04/09/2007

Pour moi, ce jugement consacre avant tout la liberté d'expression : Il va donc dans la bonne direction.

Mais, le sujet de base, la reconduite aux frontières, est en dehors du "scope" de ce jugement : c'est un sujet délicat, qu'il faut traiter avec discernement.

Toujours pour moi, la reconduite aux frontière est une pratique, malheureusement, inecluctable.

Notre république se doit d'être "exemplaire" et de faire appliquer les lois dont elle s'est dotée : une personne rentrée irrégulièrement dans notre pays n'est pas dans son "bon droit" à priori.
Heureusement, il existe des instances, sûrement perfectibles, qui sont là pour humaniser la loi, et analyser la situation au cas par cas.

Quand l'expulsion est décidée, c'est que le "non droit" est reconnu.

Par contre, je vous accorde que la pratique de la reconduite dans des vols commerciaux n'est pas forcément la meilleure.
Je vous accorde aussi que certains policiers devraient être mieux formé à "l'humainsme".

Voilà, et pour ma part, je suis fier d'être francais...

Écrit par : Bichouille | 04/09/2007

D'accord avec toi Bichouille.
Pour moi ce qui est important et c'est pourquoi j'ai posté cette note, est qu'au dela du droit, l'humain ne soit pas oublié.
Or, dans notre cas précis, la manière de faire était vraisemblablement trés loin de l'acceptable.
Aussi, oui aux lois, puisque l'histoire des hommes les a engendrés du fait de la nature même de l'homme. Mais justement, soyons dignes de ces lois.
Soyons dignes et respectueux envers notre prochain quoiqu'il fasse. A nous d'être vigilant et d'alerter qui de droit.
Quant à la fierté d'être de telle ou telle nationalité, c'est la liberté plus qu'honorable de chacun !
Personnellement, je n'ai aucun problème à ce sujet :-) ( à vrai dire, je serais plutôt du genre 'citoyen du monde' )
Mais je comprends le malaise de ces personnes traduit par le mot trés fort de 'honte' ...

Écrit par : K.eN | 04/09/2007

Les commentaires sont fermés.